(Pour voir la vidéo, cliquez sur le bouton de lecture ci-dessus)

La peinture acrylique est une peinture globalement simple à utiliser, cependant il y’a des règles importantes à respecter.

Je vous propose donc de découvrir les 13 erreurs / pièges à absolument éviter dans votre pratique de la peinture acrylique.

 

Avant de commencer

Dans cet article, je parle souvent de matériel, le matériel que j’utilise pour ma pratique de la peinture acrylique.

Si vous souhaitez savoir quel matériel j’utilise et aussi avoir des liens pour en faire l’acquistion, je vous invite à télécharger mon guide du matériel en cliquant ici.

 

Erreur n°1 : Utiliser la peinture acrylique à sec

Une erreur courante quand on débute la peinture acrylique, c’est d’utiliser directement la peinture sortie du tube sans le moindre agent diluant.

Il faut absolument éviter cela car le principe même de la peinture acrylique est son mélange avec un agent dilluant.

Solution

Dans la majorité des cas, la peinture acrylique se mélange à un agent diluant :

  • Soit de l’eau
  • Soit un liant acrylique comme le Bindex par exemple

Dans mon cas, j’utilise le plus souvent de l’eau.

Cela permet de gagner en fluidité, d’avoir une belle peinture bien onctueuse. Par contre plus vous utilisez d’agent diluant dans votre peinture, plus vous perdez en opacité et gagnez en transparence.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus, je vous invite à consulter mon article sur l’utilisation de la peinture acrylique.

 

Erreur n°2 : Utiliser des pinceaux trop fins

Contrairement à ce que l’on peut penser, utiliser un pinceau fin quand on est débutant n’est pas conseillé et complexe.

Je vous recommande d’utiliser des spalters de bonne taille car plus votre pinceau / spalter est grand et plus vous arriverez à recouvrir facilement votre toile sans à avoir à travailler dans la précision.

 

Erreur n°3 : Avoir peur de faire une erreur

Vous connaissez peut-être cela ? Vous travailler sur un tableau puis une idée vous passe par la tête mais par peur de tout gâcher vous abandonnez l’idée !

C’est bien dommage ! Vous devez arriver à faire preuve de confiance en soi et expérimenter.

C’est l’expérimentation qui vous amènera à faire de « bonnes erreurs ». C’est une phase très importante dans votre apprentissage de la peinture acrylique et une bonne méthode pour, avec le temps, trouver votre propre style !

 

Erreur n°4 : Utiliser une peinture premier prix

Je privilégie toujours le matériel simple mais il y’a des limites.

Ce que vous devez fuir, ce sont les peintures scolaires à 1€ le tube d’une marque dont vous n’avez jamais entendu parler.

Dans mon cas j’utilise des peintures fines (et non extra-fine), elles font très bien le travail. J’utilise les peintures fines des marques Liquitex, Pebeo ou encore Amsterdam.

Voici les inconvénients d’une peinture premier prix :

  • Teinte très différente au séchage
  • Problème d’opacité : Trop de transparence
  • Peut mal vieillir et craqueler avec le temps
  • etc

Si vous souhaitez comprendre les différences entre peinture fine et extra-fine, cliquez-ici.

 

Erreur n°5 : Ne pas utiliser assez de peinture

Une erreur récurrente du débutant : Ne pas utiliser assez de peinture.

Les conséquences :

  • Une peinture dur à étaler
  • Tendance à l’utilisation de trop d’agent diluant : Résultat non homogène
  • Des imperfections

Vous ne devez pas trop chercher l’économie et utiliser la bonne quantité de peinture. C’est une chose que vous maitriserez avec le temps et surtout la pratique !

 

Erreur n°6 : Chercher la perfection (le mieux est l’ennemi du bien.)

Je sais pas si vous connaissez cette expression : « Le mieux est l’ennemi du bien ».

Je me suis récemment rendez-compte que beaucoup d’artistes peintres l’utilisaient.

En effet, il ne faut jamais chercher à tendre vers la perfection car celle-ci est intangible.

Bien-sur vous voulez que votre tableau soit beau, magique, féerique mais il y’a un moment où il faut être capable de dire stop et de lâcher les pinceaux !

 

Erreur n°7 : Débuter sur un grand format

C’est humain quand on commence, il arrive que l’on souhaite brûler des étapes.

Mais c’est bien entendu un piège à éviter et vous risquez de rater votre première oeuvre…

Préférez toujours les petits formats, cela vous permettra d’appréhender le support, et avec le temps, vous augmenterez de format petit à petit.

 

Erreur n°8 : Ne pas faire de mélange

Pour dompter les couleurs et faire de belles harmonies, il est indispensable de faire des mélanges.

Le mélange de peinture à de nombreux avantages :

  • C’est peu onéreux
  • un gain de place : Il vous suffit d’avoir les trois couleurs primaires  (Jaune primaire, magenta & Cyan)
  • Avec les trois couleurs primaires, vous aurez l’opportunité de créer la majorité des couleurs acryliques
  • C’est le meilleurs moyen pour apprendre la chromatie et les harmonie instinctivement

 

Erreur n°9 : Tout vouloir faire sur une même couche

La peinture acrylique à pour propriété de sécher rapidement. Certains considère cela comme un défaut mais moi tout tout au contraire je trouve cela très pratique !

Effectivement, cela vous permet de travailler couche par couche.

Ne cherchez pas à tout faire sur la même couche de peinture acrylique vous courrez à la catastrophe.

 

Erreur n°10 : Utiliser trop de couleurs

Vous avez envie de mettre toutes vos couleurs préférées au sein d’un même tableau ? Oubliez l’idée !

C’est un piège que vous devez détourner. Dans la majorité des cas il faut commencer par utiliser deux, trois voir quatre couleurs mais vous assurer qu’il y’ai une véritable cohérence dans le choix.

En effet, par exemple si vous utilisez deux couleur, vous pouvez utiliser deux couleurs complémentaire comme : le Violet et le jaune.

Si vous souhaitez maîtriser les harmonies de couleur, je vous propose de découvrir mon livre numérique : Se Lancer dans la peinture abstraite

Erreur n°11 : Peindre dans le détail

Travailler dans le détail est une chose, mais vous devez en toute circonstance avoir une vision globale du tableau que vous réalisez.

Pour cela, prenez le temps de regarder toute votre toile quand vous travaillez dans le détail. Il faut toujours avoir un regard aiguiser et ne jamais lâcher des yeux votre composition.

 

Erreur n°12 : S’inquiéter du résultat

On a toujours peur du résultat et d’autant plus si l’objet de votre tableau est l’abstrait.

Mais j’ai quelques conseils pour vous :

  • Vous ne devez pas vous mettre la pression
  • Vous n’avez rien à prouver à personne
  • Je trouve que le plus important dans la pratique de votre art est : DE VOUS AMUSER !

 

Erreur n°13 : Chercher à orienter votre pratique en fonction des avis extérieurs

Dans une carrière artistique, il arrive souvent que l’on vous donne des avis :

  • « Ce tableau est sympa mais il serait mieux avec du bleu »
  • « Plutôt sympa mais sur ce format c’est dommage… »
  • etc

Un bon conseil est bien-sur bon à prendre mais vous ne devez jamais orienter votre art en fonction des envies des autres.

Votre art vous appartient et vous ne devez pas le changer pour « plaire ».




Envier d'aller plus loin ?

Vous souhaitez apprendre la peinture abstraite à l'acrylique ?

Guide du matériel pour la peinture abstraite

Téléchargez gratuitement le guide du matériel pour la peinture abstraite
Télécharger guide du matériel

Cours & formations à télécharger

Découvrez le livre PDF et les vidéos de cours à télécharger.
Cours à télécharger