(Pour voir la vidéo, cliquez sur le bouton de lecture ci-dessus)

Vous êtes peut-être à court d’idées pour votre prochain tableau ? Vous avez peur de la toile blanche et vous ne savez pas comment vous lancer ?

Rien de grave c’est normal : Un tableau abstrait demande de la réflexion, de la méthode et de la préparation (Contrairement à ce que peuvent penser certaines personnes pleines de préjugés 😉)

Dans cet article, je vais vous montrer comment il m’arrive d’anticiper sur la création de mon tableau à l’aide d’un croquis, d’une petite peinture préparatoire qui me permettra de faire des essais avant de me jeter à l’eau.

Avant tout, la réflexion !

Avant de le vous lancer dans la création d’un premier essai sur papier, il est important d’avoir une idée.

Généralement dans mon cas, ma priorité est le choix des couleurs. Je pose une véritable réflexion sur les couleurs que je souhaite utiliser et je m’assure que chromatiquement il y’ai une logique pour créer une harmonie efficace.

C’est après le choix de mes couleurs que je réfléchi à ma composition.

Une fois fait, si j’ai quelques incertitudes techniques, je vais alors réaliser quelques essais au sein d’une première peinture préparatoire (peinture d’essai).

Si vous souhaitez avoir de l’aide sur la partie réflexion, je vous invite à consulter mes articles et vidéos sur le sujet (liens en dessous) :

Peinture acrylique / abstraite : essai via le travail préparatoire

Pourquoi faire un travail préparatoire ?

Afin de ne pas me lancer tête baissée dans mon tableau, malgré le fait d’avoir une idée bien posée sur les couleurs et la composition, je réalise des essais.

Faire des essais va me permettre de :

  • Tester mon/mes idées en amont 
  • Faire des essais avec différentes couleurs
  • Faire différents essais de composition
  • Vérifier que techniquement il n’y ai pas d’incohérences
  • Aller plus loin que mon idée de départ

Quoi utiliser pour faire les essais ?

Pour réaliser des essais avec de la peinture acrylique, j’utilise essentiellement du papier cartonné avec un grammage satisfaisant.

En effet, vous devez utiliser un papier cartonné assez épais afin que la peinture et l’eau / le diluant ne fasse pas gondoler celui-ci.

Pour cela, je vous recommande d’utiliser un support d’au moins 200g/m². Dans mon cas j’utilise souvent le bloc de papier Figueras (dans différents formats) si intéressé, je vous met un lien ci-dessous :

Acheter le papier Canson Figueras 290 g/m²

Ce papier ne gondole pas, la peinture même très diluée ne passe pas à travers les feuilles. Un grain légèrement « toilé » permet de simuler le rendu d’une toile donc parfait dans notre cas.

Comment faire des essais ?

C’est simple, si vous utilisez le bon support, vous pouvez travailler avec votre peinture acrylique comme vous le faites sur un châssis entoilé !

Dans mon cas j’essai de présenter mon support dans le même sens que mon futur tableau. Si je souhaite travailler sur un châssis carré, je vais tout simplement couper mon papier cartonné pour que celui-ci soit carré.

J’essai en effet de me rapprocher le plus possible du format fini.

Et vous ? Comment procédez vous ?

Je suis curieux d’avoir votre avis et surtout vos méthodes de préparations. Elles sont peut-être différentes de la mienne ? Merci de partager avec nous votre témoignage dans les commentaire en bas de cette page.




Envier d'aller plus loin ?

Vous souhaitez apprendre la peinture abstraite à l'acrylique ?

Guide du matériel pour la peinture abstraite

Téléchargez gratuitement le guide du matériel pour la peinture abstraite
Télécharger guide du matériel

Cours & formations à télécharger

Découvrez le livre PDF et les vidéos de cours à télécharger.
Cours à télécharger