(Pour voir la vidéo, cliquez sur le bouton de lecture ci-dessus)

Voici la question d’Halima : « J’ai peur, je ne sais pas si je serai à la hauteur et si mes tableaux vont plaire ».

L’état d’esprit quant on débute la peinture

Il est normal de se poser beaucoup de questions quant-on débute la peinture ou tout autre activité artistique.

Les questions sont souvent les mêmes :

  • Que vont penser les gens ?
  • Est-ce que je suis à la hauteur ?
  • Est-ce que je suis vraiment capable d’apprendre la peinture ?
  • Comment faire pour devenir un vrai artiste ?

Vous ne peignez pas pour les autres !

Il est une erreur de tout de suite imaginer ce que va penser votre public dans le sens où c’est une démarche personnelle.

Vous devriez peindre pour vous et non pour les autres ! Si ce n’est pas le cas, je vous invite peut-être à refaire le point sur le « POURQUOI » vous voulez devenir artiste peintre.

Il est essentiel que vos tableaux vous plaisent, sinon honnêtement, je ne pense pas que cela puissent fonctionner. Vous n’allez pas mettre votre tripes dans vos tableaux et vous ne chercherez pas a continuellement vous surpasser.

Soyez à l’écoute de vos attentes

  • Êtes-vous satisfait de votre travail ?
  • Éprouvez-vous des émotions en regardant vos tableaux ?
  • Avez-vous une forme de fierté après avoir réalisé un tableau ?

 

 

 

Présenter vos tableaux à vos proches

Si vous êtes content de vos résultats, il est temps de commencer à présenter vos tableaux à vos proches. Pour cela, vous pouvez :

Ne jamais réaliser de tableau sans plaisir

Il n’est pas concevable de réaliser un tableau sans avoir envie de le faire ! En tout cas, avec le temps, après plusieurs centaines de tableaux réalisés. Je vous confirme que cela ne fonctionne pas pour moi et que c’est le meilleur moyen pour rater et jeter une toile !

Les commandes de tableaux, un piège

En avançant, vous allez commencer à vous faire un nom et certains voudront un tableau personnalisé. Par exemple le fameux : « J’adore celui-ci mais je préférerais du rouge à la place du bleu… « 

Ne tombez pas dans le piège et refusez si vous ne le sentez pas. Refusez si ça ne fonctionne pas, et refusez si ce n’est pas vous tout simplement !

Vous vous voyez changer le scénario d’un film que vous aimez 😉

Est-ce que je serai à la hauteur ? à la hauteur de quoi finalement ?

Quel est votre but ? Quel objectif souhaitez-vous atteindre ? Envisagez-vous cela comme une compétition ?

Une fois de plus tout se joue entre vous et vous seul. Il n’y a pas de pression à se mettre et l’objectif devrait être de se faire plaisir, de chercher l’épanouissement.

Les freins et peurs irrationnelles

On a tendance à se trouver des excuses une fois de plus pour ne pas se lancer. Et par ce fait le débutant à souvent tendance à procrastiner.

Il est dommage de croire qu’il y’a pleins de problèmes inhérents au lancement de votre activité, c’est plus souvent vous et vous même qui vous les imposez.

Exemples :

  • « Le matériel est trop cher »
  • « Je n’ai pas le temps, je travail »
  • « Je ne peux pas je dois surveiller mes enfants »
  • « Je ne sais pas peindre pourquoi j’essayerai ? »
  • Et j’en passe…

La seule chose que vous risquez avec cette attitude ce sont les regrets… Le regret de ce dire un jour : « Pourquoi je ne me suis pas lancé ? »




Envier d'aller plus loin ?

Vous souhaitez apprendre la peinture abstraite à l'acrylique ?

Guide du matériel pour la peinture abstraite

Téléchargez gratuitement le guide du matériel pour la peinture abstraite
Télécharger guide du matériel

Cours & formations à télécharger

Découvrez le livre PDF et les vidéos de cours à télécharger.
Cours à télécharger