S’il y a bien une peinture qui offre de nombreuses ressources artistiques à un artiste, c’est sans hésiter la peinture acrylique ! Usages multiples, techniques variées, alla prima ou en différé, en fines couches ou en application opaque…

https://www.youtube.com/watch?v=Qfs9eQQxA-I

Ne prenez pas peur, c’est juste une peinture ultra polyvalente ! Elle s’adapte à toutes les envies de l’artiste ! 

Pour vous familiariser avec la peinture acrylique et avoir le courage (puis la satisfaction personnelle !) de débuter un tableau, j’ai répertorié 15 astuces pour progresser rapidement en peinture acrylique 

Le choix du matériel pour débuter l’acrylique

L’immense variété de pinceaux, les différentes formes de couteaux, les tailles multiples des supports, tout ce panel de choix en matériel vous envoie des étoiles pleins les yeux ! C’est parfois une véritable épreuve de résister face à tous ces instruments à portée de main, pour pouvoir enfin créer des effets, des textures, des mélanges !

Vous en êtes à vos débuts, ne brûlez pas les étapes : vous aurez vous aussi bientôt votre atelier complet et bien équipé !

Mais pour débuter en peinture acrylique, conseil numéro 1: faites simple !

  • Prenez un petit châssis, taille 20/20 ou 30/30 : c’est certes une petite surface, mais pour vos premières créations, c’est structurant. Vous avez ainsi devant vous un petit cadre de travail, bien défini, concret, délimité, dans lequel vous ne vous perdrez pas. Commencer sur une trop grosse surface risque de vous décourager ; il faut pouvoir garnir toute la toile, ce qui demande un investissement et une inspiration qui dans les débuts sont parfois encore bridés !

Donc petite toile.

  • Le spalter comme seul pinceau : une brosse assez large, pour une bonne prise en main, voilà de quoi se familiariser facilement et sûrement avec le matériel et  la peinture acrylique pour acquérir les gestes de bases. La peinture, comme tout autre art, (comme aussi la pratique de la musique), nécessite une parfaite maîtrise des outils (ou instruments) utilisés ; la main doit s’habituer à s’élancer sur la toile, (ou sur la harpe !), avec souplesse et assurance, jusqu’à ce que les gestes deviennent des automatismes. Il faut également trouver la bonne posture pour que l’ensemble du corps accompagne ces gestes, et qu’ils deviennent fluides.

 Peindre, c’est une activité globale ! 

Le spalter est donc l’outil à avoir en premier pour débuter ses premières oeuvres. Vous recouvrez l’espace du châssis largement, intuitivement, sans soucis du détail pour l’instant.

(Les pinceaux fins et très fins, ce sera pour très bientôt !)

La peinture acrylique : créer des mélanges harmonieux

Vous ne débutez qu’avec 3 couleurs : le bleu cyan, le rouge magenta et le jaune primaire. À l’aide de ces 3 couleurs, vous avez, sous votre pinceau, toutes les teintes possibles et inimaginables. 

Elles sont dites «primaires» parce qu’elles ne s’obtiennent par aucun mélange, et sont à la base de tous les autres panachages.

 Alors, testez ! Prenez plaisir à découvrir par vous-même les rendus des mélanges !

Le cercle chromatique vous aidera à comprendre les réactions entre les différentes teintes.


Le mélange de deux couleurs primaires donne une «secondaire» ; puis associez une primaire avec cette secondaire fraîchement découverte, et vous voilà en possession d’une couleur tertiaire ! Autant de possibilités réalisables au gré de vos envies et de votre intuition. 

Apprivoisez le cercle chromatique puis écoutez votre sensibilité : créer vos teintes, celles qui vous reflètent, et découvrez les couleurs complémentaires, celle à l’opposé de chaque primaire.

Une fois bien familiarisé avec les techniques des mélanges de couleurs et leurs réactions entre elles, vous aurez déjà acquis une base solide de la peinture acrylique, et de ses effets.

L’harmonisation des tons dans une œuvre s’acquiert petit à petit, à force d’entraînement, d’essai, de tentatives et de réussites !

La composition ou l’art de répartir les éléments

Le maître mot est l’intuition !

La répartition des couleurs sur votre support, la disposition des éléments qui vont composer votre travail, doivent être disposés de sorte à attirer le premier coup d’œil du spectateur exactement là où vous le souhaitez. 

C’est tout un art qui se maîtrise à force de pratiquer !

Il ne faut pas rester bloqué sur le choix ou l’harmonisation des couleurs, mais trouver comme une sorte de point central, autour duquel s’articulera votre tableau.

Geometrie des peintres, Paul Cézanne, les joueurs de cartes | Composition  art, Geometry art, Art

Cela peut être une forme, créée à partir de modeling paste, ou une teinte particulière ,autour de laquelle s’ajoutent différentes textures, des collages d’objets, ou des jeux d’ombres et de lumières. 

Ce subtil équilibre entre les éléments guidera le regard du spectateur vers le point de votre peinture que vous voulez mettre en avant.

Les fonds texturés : à utiliser sans modération !

L’utilisation de nombreux médiums comme le gesso, ou justement le modeling paste sont facilement utilisables, dès les premiers coups de pinceaux de l’artiste peintre débutant.

  • L’adjonction de sable dans le gesso par exemple, ajoute un relief granuleux, très agréable à travailler.
  • Avec du molding paste, vous jouez sur la profondeur et le mouvement : vagues, cavités, proéminences ou creux sont autant de façons de donner du caractère à la peinture acrylique.
  • Les techniques d’ajouts d’objets divers, petits éléments métalliques, bouts de tissus, feuillages etc. s’insinuent aussi dans votre travail, pour lui donner un charme tout particulier : votre touche personnelle ! 

Faites vos essais et découvrez sans plus attendre les réactions de la peinture acrylique sur ces différentes formes obtenues grâce aux agents de textures ! Vous allez être agréablement surpris par cette expérience unique !

Éviter la surabondance de matériel

Luttez courageusement contre l’irrésistible envie de posséder, dès le départ, tous les outils disponibles en magasin pour la peinture acrylique. Vous risquez de vous éparpiller… Et au final de vous perdre ! 

Restez simple ! 

Un peu de chaque outil suffit, il n’est pas indispensable de posséder les meilleurs pinceaux en plusieurs exemplaires.

La beauté de votre tableau repose avant tout sur votre créativité, qui en fera toute la richesse. 

Le daily painting : un entraînement régulier

Tous les jours, mettez-vous des challenges : aujourd’hui, essayez les mélanges, demain, testez les reliefs. C’est par cette pratique régulière que l’artiste en devenir apprivoise l’art de peindre avec de l’acrylique.

Pour tous vos essais, le papier canson se prête parfaitement à l’exercice : sa structure ressemble à celle des toiles, pour un coût moindre et un stockage plus facile. Vous n’aurez aucune restriction pour vous entraîner quotidiennement. 

 La procrastination, je dis non !

Vous voulez commencer dès demain vos premiers essais en peinture acrylique… Oh, et puis non, finalement ce sera plutôt après demain, parce qu’il vous manque… Un pinceau ? Du talent ? Des dons artistiques ? De l’inspiration ?

  • Vous n’avez aucune excuse pour retarder le moment de sortir votre spalter, votre papier canson et vos 3 tubes de couleurs primaires ! 

Lancez-vous aujourd’hui et saisissez cette merveilleuse chance de vibrer en constatant vos compétences innées, et les prouesses de la peinture acrylique ! 

S’ouvrir à l’art pour accueillir de nouvelles émotions

Sortez ! Visitez des musées, parcourez des expos, appréciez les architectures, côtoyez des artistes. Il ne s’agit pas de plagier ou copier des oeuvres, ni de voler les techniques d’autres créateurs, mais simplement d’aiguiser sa perception des couleurs, des formes, et se sensibiliser aux différents champs artistiques. 

Votre regard découvrira d’autres choses, percevra des ambiances nouvelles au sein des oeuvres, des techniques inconnues que vous aurez envie d’expérimenter à votre façon, avec vos propres ressentis.

Misez sur une parfaite organisation de votre espace de travail 

Que vous possédiez un atelier dédié à la peinture, ou que vous peigniez sur un coin de table, peu importe : entretenez votre plan de travail

Sans compter qu’en plus la peinture acrylique sèche vite au bout des tubes, sur une table, et rend inutilisable des pinceaux non nettoyés, vous perdrez de votre motivation le lendemain au moment de peindre, si tout est sens dessus dessous. Ne brisez pas votre inspiration en devant commencer par ranger.

Préparez-vous un espace fonctionnel et disponible dès que l’envie de créer vous attrape !

Tonifier sa créativité pendant la peinture

C’est à chaque artiste de trouver ce qui stimulera sa créativité pendant le travail de peinture. 

Pour certains ce sera l’écoute de musique, une fine mélodie ou au contraire du rap ! D’autres préfèreront le silence total mais apprécieront sentir des effluves d’encens. Pour d’autres encore, ce sera simplement une petite lumière à proximité, ou la présence d’un objet qui leur est cher.

Peu importe. 

Avant tout, votre atmosphère de travail doit vous ressembler, et être en parfaite harmonie avec vos émotions : cela vivifiera votre créativité

La visualisation comme fil conducteur

Ce n’est pas toujours évident d’avoir une idée très précise de ce qui va être posé en peinture. Cependant, avoir en tête, durant la création, une mentalisation de l’objectif souhaité, permet de structurer les éléments sur la toile. C’est également un facteur rassurant pour l’artiste débutant qui peut s’appuyer sur cette visualisation du rendu final désiré.

Parfois, au fil de l’avancée du tableau, les envies (et les coups de pinceaux) glissent vers d’autres choses, qui diffèrent de l’idée de départ, pour un rendu positif ou non.

Mais visualiser en amont de la création, les couleurs, la composition, les différentes couches de peinture, permet d’appréhender l’avancée du travail sereinement.  

Le travail préparatoire pour savoir où on va 

Le travail préparatoire fonctionne en étroite collaboration avec la visualisation. 

Faites des essais en amont, sur du papier canson, pour faire émerger des idées de couleurs, de reliefs, d’ombrages, de composition. Cette étape est structurante et rassurante pour démarrer ensuite sur toile : ce croquis est au milieu entre l’idée émergente de départ, et le tableau final.

Le passage sur toile n’en sera que facilité et la peur du premier coup de spalter envolée ! Apprenez à dédramatiser ! L’art est une discipline joyeuse

Quand se précipiter rime avec insuccès

C’est un peu trop dilué, alors on ajoute de la peinture, qui finalement est trop épaisse : un peu d’eau résoudra le problème, mais conduit finalement à un mélange de couleurs qui n’était pas prévu, et qui est disgracieux. On recouvre alors un peu avec la couleur initiale, au couteau cette fois, et tout sera résolu ! 

Sauf que finalement, le rendu n’est absolument plus celui espéré au départ. Le résultat de tout votre investissement est gâché avec des tons ternes, des mélanges médiocres et sans éclat : bienvenue, vous venez de toucher du doigt la méthode idéale pour se démotiver !

Une seule chose à retenir : 

Peindre en acrylique relève d’une technique particulière : la peinture s’appose couche par couche (excepté en alla prima). Laissez sécher, revenez-y plus tard, que ce soit pour reprendre un effet qui ne vous satisfait pas entièrement, ou simplement pour continuer votre tableau. 

Pour obtenir des nuances très subtiles ou modifier l’apparence de certaines couleurs, pensez à avoir recours à l’utilisation du glacis.

La patience vient à bout de tout

À force de pratique, de tentatives infructueuses mais surtout de splendides réussites, avec un entraînement régulier, de la persévérance et de l’audace à tester de nouvelles choses, vous trouverez votre propre style. 

Ou plutôt, votre propre style vous trouvera et vous envahira naturellement et progressivement !

Tendez l’oreille : écoutez vos émotions

Libérez-vous de la réalité et laisser votre sensibilité s’exprimer. 

Ouvrez-vous à vos émotions, elles sont votre langage intérieur et votre source d’inspiration. 

Regardez autour de vous, l’environnement regorge d’inventivité et vous l’offre : captez, sans tensions, la richesse des couleurs, la diversité des textures, la multiplicité des objets !

Donnez du sens à vos ressentis, accueillez-les : ils vous aideront à renouveler votre inspiration et retranscrire votre propre perception du monde !

Les sorties en pleine nature, la méditation, le travail sur la respiration… Prenez du recul.


Tous ces moments de sérénité régénèrent votre psychisme et alimentent votre créativité.

Et pensez à noter vos idées !




Cours de peinture à télécharger

Vous souhaitez apprendre la peinture abstraite à l'acrylique ?

Guide du matériel

Téléchargez gratuitement le guide du matériel
Télécharger le guide

Cours & formations

Découvrez le livre PDF et les vidéos de cours à télécharger.
Cours de peinture



Anthony Chambaud artiste peintre
Anthony Chambaud - Artiste peintre

Je m'appelle Anthony Chambaud, artiste peintre professionnel, et résolument accro à la peinture abstraite !