10 mauvaises habitudes à oublier pour progresser !

Voici un petit article pour vous motiver à garder de bonnes habitudes. L’objectif est simple : que rien ne vienne entraver votre motivation à peindre !

YouTube video

En effet, on commence parfois tout feu tout flamme une nouvelle activité, un loisir, avec en tête plein de bonnes résolutions. Mais au fil de la pratique, il est rapide de glisser un peu vers du laisser-aller. Manque de motivation, baisse de l’élan créatif, fuite de l’inspiration… On s’éparpille, on laisse un peu traîner son matériel par ci par là. Et au final, on en arriverait presque à ne plus avoir envie de peindre !

Eh bien non ! Lisez ceci et repartez d’attaque rejoindre votre atelier, reboosté et motivé comme jamais !

1. Les pinceaux : on en prend soin !

On prend un pinceau, puis un autre… Encore 1 plus fin pour peindre plus fin. Un autre propre, tiens, ce sera mieux !

🛑 Halte à l’éparpillage des affaires ! 

Primo, en posant vos pinceaux tout autour de vous, vous risquez de vous tacher les mains par mégarde et d’en badigeonner ensuite votre toile. Secondo, lorsque vous aurez à nouveau besoin de tel ou tel pinceau, il ne sera pas dispo…😤  Et tertio, la peinture acrylique, ça sèche vite : vos pinceaux seront foutus, ils pourront regagner la poubelle !

💡 Organisation ! Disposez sur votre plan de travail plusieurs récipients contenant de l’eau : des bocaux pour vos pinceaux, des bacs pour vos spalters. Ils vous diront merci !

Ne les laissez pas pour autant mijoter jusqu’au lendemain, ils perdraient leurs poils ou prendraient des mauvaises formes.

Dès la fin de votre création : rangez ! Vous n’aurez plus qu’à les passer sous l’eau froide et claire pour les retrouver en bon état ! 

2. Le tableau : on le place en lieu sûr

Il ne s’agit pas de le cacher par crainte qu’on ne vous le dérobe 😉 ! 

🛑 Non rangé, il risque d’être endommagé ! Par terre, il n’est pas à l’abri d’un coup. Il prendra aussi la poussière.

🛑 Laissé sur votre table de peinture, il occupe l’espace. S’il vous arrive une soudaine envie de créer un nouveau tableau, il va falloir d’abord passer par l’étape fastidieuse du rangement. Bonjour la perte de motivation !

Ne vous risquez pas non plus à “juste le pousser un peu”… à tous les coups, il va recevoir une malencontreuse projection de peinture !

Bref, prenez votre courage à 2 mains, et prenez l’habitude de bien stocker vos tableaux.

3. Ma toile : je la fignolle jusqu’au bout

Avant de commencer une nouvelle œuvre, je vous conseille de finir à 100% le tableau en cours. 

C’est-à-dire : 

  • le signer. Ah, vous ne savez pas encore comment vous dépatouiller avec cette histoire de signature ?

➡️ jetez un coup d’œil par ici, et signer un tableau n’aura plus de secret pour vous !

  • vernir la toile ;
  • contresigner votre œuvre, à l’arrière ;

Ainsi, votre tableau est prêt. À être vendu, à être offert, à être exposé etc.

4. Je ne peins pas au milieu d’un joyeux bazar

Alors ça donne un petit côté pittoresque, certes, d’avoir un atelier bien rempli, avec des affaires de partout… Par ici des sprays, par là des chiffons pleins de peinture, ici des tubes entassés, pas correctement refermés, dans ce coin une boîte fourre-tout, et là derrière…oh encore des tubes ! Et des pinceaux ! Voilà des couteaux ! Surpriiise, une palette… ! 

🛑 En route pour le gaspillage avec des tubes à moitié secs, du matériel abîmé, des affaires tachées.

💡 Offrez-vous un bel espace de travail : rangez, organisez, déblayez ! Si vous avez un petit coin libre chez vous, fabriquez un plan de travail, facilement et pour pas cher !

Vous verrez comme c’est agréable et ultra motivant de peindre dans un espace propre et dégagé.

5. Pour mieux avancer, je prends du recul !

Oubliez le vite vite vite je peins tant que je suis inspiré. Les coups de pinceaux s’enchaînent, je rajoute des couches, je remets des couleurs, je mets de la matière, je… STOP !!

Ne perdez pas la notion de plaisir de peindre en vous mettant trop de pression sur le résultat ou sur un quelconque timing. Vous n’êtes pas obligé de finir votre œuvre en un seul jet, bien au contraire. Prenez du recul, de la hauteur par rapport à votre création. Revenez-y plus tard, laissez mûrir le projet, laissez grandir votre imagination.

6. Je fais fi des avis extérieurs

Rien de plus tentant que d’aller demander à votre entourage ce qu’il pense de vos créations. Savoir si ça plaît, être rassuré sur ses talents… Bref, est-ce que mon travail a de la valeur, est-ce que je peins bien ?

Alors ça : on oublie fissa !

Certes, au début en peinture acrylique, on manque d’assurance. C’est normal. Demander l’avis (l’aval ?) des autres ne vous aidera nullement à aller de l’avant et à prendre confiance en vous. Au contraire. Vous allez avoir des réflexions de toutes sortes sur les couleurs ou les motifs, sur la taille du châssis, sur les outils utilisés, sur les ombrages, sur tout ! En effet, c’est tellement subjectif. Face à un même tableau, deux personnes peuvent avoir des ressentis totalement opposés. Votre création vous appartient, elle émane de vous, de vos émotions, de votre imagination, donc elle vous représente, elle est belle 💕 ! 

🛑 Faites d’autant plus attention aux réseaux sociaux qui brassent des internautes de toutes sortes, haters compris !  Partagez vos créations, présentez vos tableaux, mais ne demandez pas l’avis des spectateurs !

7. Ma créativité, je la laisse s’exprimer à sa guise

Peintre amateur ou artiste professionnel, on ne peut pas provoquer la créativité. Vous pouvez en amont par exemple rassembler des idées, les noter, imaginer des couleurs à utiliser, etc. Mais peignez quand vous vous sentez vraiment inspiré. Ça ne doit jamais devenir une contrainte, un effort, une activité planifiée. Ne cherchez pas la productivité à tout prix. Restez à l’écoute de vos envies, tendez l’oreille à vos émotions, et rejoignez vos toiles lorsque vous êtes prêt, détendu, avec du temps pour peindre dans de bonnes conditions.

8. Copier d’autres artistes, tu oublieras

Facile à dire. J’ai envie de débuter la peinture acrylique, j’ai acheté mon matériel. Mais je peins quoi ? Je commence comment ? Je fais des formes ? Un paysage ? De l’abstrait ? Du figuratif ? 

Évidemment, les premiers coups de pinceaux de votre carrière d’artiste peuvent être hésitants. Il n’est pas interdit de regarder ce qui vous plaît, ce qui peut vous inspirer chez les autres peintres, mais regardez surtout autour de vous ! La nature regorge d’idées de peinture, de formes, de couleurs ! Peignez en musique et fermez les yeux. Écoutez vos émotions et essayez de  les transcrire sur la toile.

Entraînez-vous. Vous verrez rapidement dans quel style vous vous sentez bien.

9. Te comparer aux autres artistes, tu t’abstiendras

Impossible de se comparer : à chacun son style. Chaque manière de peindre est unique car chaque artiste est unique. Chaque tableau est unique. 

Après, en effet, certains artistes sont très actifs, peignent beaucoup, produisent de nombreuses œuvres, et les vendent avec une certaine régularité.

Ne vous méprenez pas : ce n’est pas simplement une question de chance, et encore moins une question de talent ! Derrière ces ventes, il y a tout un travail de communication, d’élaboration de site internet pour gagner en visibilité, de posts travaillés pour présenter ses toiles sur instagram par exemple. Ce sont des heures d’échanges, de partages avec des prospects, des internautes. 

Faites votre chemin, vous aussi vous pouvez parfaitement y arriver !

10. Hop, sors de ta zone de confort !

📢  Attention à ne pas vous enkyster dans une seule façon de faire. Pensez à essayer de nouvelles choses, testez de nouvelles techniques de peinture, expérimentez, innovez !

Il n’y a pas d’erreur en peinture, il y a des expériences. Pourquoi ne pas essayer d’autres textures, l’acrylique pouring, le molding paste. Vous peignez plutôt du figuratif : mettez-vous au défi de produire un tableau abstrait pour vivre de nouvelles expériences ! 

Faites comme moi, expérimentez la peinture à l’huile !

Le risque de peindre toujours la même chose, c’est de se lasser et de perdre l’idée de plaisir et la motivation qui va avec. Sans motivation, l’inspiration décline…

La peinture est un art merveilleux et magique ✨. Il y a toujours un commencement, mais jamais de point final !

Pack offert : Techniques, matériel & guide

Pour vous lancer dans la peinture abstraite dans de bonnes conditions, je vous offre ce pack comprenant mon guide du matériel, un cours de peinture abstraite et une avalanche de conseils !


Continuer et télécharger

2 commentaires

  1. Garcia a dit :

    Merci pour ces précieux conseils.
    Je pratique le pouring et pour cette méthode la discipline est encore plus obligatoire.
    J aime votre travail, j’apprécie votre style, je sais que vous n’êtes pas fan du pouring ce qui se respecte.
    Ce qui ne m’empêche pas pour autant de vous suivre et d’être une abonnée.
    Belle soirée,
    Nadine.

    1. Merci Nadine 🙂 Belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *