Réalisation d’une peinture abstraite (Préparation)

Vous êtes nombreux à me demander quelle est ma méthode et comment faut-il se préparer pour la création d’une peinture abstraite.

Je vais donc vous montrer comment je prépare la réalisation d’une peinture abstraite dans mon cas.

Première étape, travail sur l’idée du tableau

Vous me demandez très souvent comment je me lance dans la réalisation d’un tableau. Pour faire simple il y’a deux grandes possibilités :

  • Réaliser un tableau sans avoir la moindre idée en tête (on parle alors de peinture intuitive / instinctive)
  • Réaliser un tableau en posant une véritable réflexion

Dans 95% des cas, je pose une véritable réflexion sur le tableau que j’envisage de créer.

Comment trouver l’inspiration ?

Pour arriver à avoir des idées et ne jamais être à court d’inspiration, je vous propose de découvrir ma technique dans une vidéo et un article réalisé sur ce blog : Ma technique pour trouver l’inspiration

Un espace de travail dédié et efficace

Il est absolument indispensable d’avoir un coin à vous et idéalement un plan de travail qui vous permettra de répondre à tous vos besoins créatifs pour la réalisation de vos tableaux abstraits.

En effet, la peinture acrylique sèche vite. Vous ne pouvez donc pas vous permettre d’être perturbé pendant votre création. Avoir un plan de travail correctement configuré pour votre pratique de la peinture abstraite se doit d’être composé :

  • D’un plan de travail (grande planche et tréteaux par exemple)
  • D’un ensemble d’outils pour la création : Spalter, pinceaux, couteaux, éponges, stylos, scotchs, etc.
  • D’un ensemble de tubes de peinture

Concernant les tubes de peinture acrylique, dans mon cas je les dispose en essayant de respecter l’ordre chromatique. Cela me permet d’être beaucoup plus efficace quand je cherche des idées de couleurs à utiliser sur mon tableau.

Un plan de travail toujours propre

Quand on fait de la peinture abstraite, on se laisse rapidement encombrer. Pour éviter l’accident, avoir un maximum de liberté et d’espace pendant la création de votre tableau, assurez vous de toujours avoir un plan de travail propre avec un maximum de place.

Disposition et utilisation du matériel à peindre

Je place mon support à peindre en face de moi et m’assure d’avoir de l’espace sur les cotés et si possible en dessous et dessus. Dans mon cas j’utilise des châssis entoilés (Un ou plusieurs châssis en fonction du type de tableau que je souhaite créer).

Sur la gauche, je place les différents tubes de peintures que je vais utiliser et dont je vais avoir besoin pour ma création.

Sur la droite, je dispose mon matériel à peindre : Couteaux, spalters, pinceaux, etc. (J’adapte en fonction de ce que j’ai prévu pour mon tableau).

Avant de commencer…

J’ai donc l’idée du tableau que je vais créer, mon matériel est en place, il ne me reste plus qu’une chose à faire :

Je m’assure d’être totalement détendu, non stressé, sans anxiété.

En effet, il est impératif de ne pas vous mettre la pression avant la réalisation d’un tableau abstrait. Vous risquez sinon de faire des erreurs ou de ne pas vous laisser assez aller dans votre création.

La peinture doit rester un moment de pure plaisir et vous ne devez a aucun moment vous mettre la pression.

Dans mon cas pour m’aider, j’utilise des techniques de relaxation et de méditation pour me recentrer et me détendre, je vous garantie que cela dans un « boost » à votre créativité.

Et vous ? Comment opérez-vous ?

Assez parlé de moi ! Comment faites-vous dans votre cas avant de vous lancer dans la réalisation d’un tableau ? Merci de laisser un commentaire à ce sujet en bas de page.

Votre COURS DE PEINTURE et GUIDE gratuit

Pour vous lancer dans la peinture abstraite dans de bonnes conditions, je vous offre ce pack comprenant mon guide du matériel, un cours de peinture abstraite et une avalanche de conseils !


Télécharger mon guide et mon cours gratuit

14 commentaires

  1. genevieve hottelet a dit :

    Vous etes de tres bon conseil mais spontanement je fait des lignes style feux d artifice dont le resultat n est pas tres beau j e ne veut pas vous copier mais c est loin d etre gagne je persevere donc je repase du gesso et recommense

  2. Martine a dit :

    Merci du temps passé à vos nombreuses parutions plus intéressantes les unes que les autres et qui m’ aide beaucoup
    J espère un jour arriver à un niveau acceptable et à prendre plus de temps à mon loisir
    C est vrai que je suis super critique….
    Encore merci
    Martine

  3. Bernadette a dit :

    Bonjour Anthony,
    Toujours agréable et instructif de t’entendre et de voir ton organisation avant de démarrer un tableau.
    J’ai une question au sujet des gros pinceaux ronds que tu utilises : peux-tu me donner la référence STP ? est-ce qu’il s’agit de poils souples ou plus raides ? il me manque ce genre de pinceau bien utile je pense pour simuler du « brouillard » ou autres effets sympas. Merci bcp

    1. Étrangement j’ai beaucoup de mal à trouver ce genre de pinceau : poils souples. Pinceau similaire a ce que l’on peut trouver dans le monde du maquillage. Je les trouve chez Artéis à 3,50€.

  4. seelvie a dit :

    bonjour Anthony et encore merci pour toutes tes vidéos très agréables et bien pratiques.
    contrairement à toi je suis incapable d’imaginer mon tableau futur. lorsque j’ai essayé de préparer dans ma tête cela fut un fiasco total. je ne sais jamais ce que je vais peindre, la seule chose que je fais c’est de prendre des couleurs qui me plaisent sur l’instant et je me lance. une petite question …

    1. Cela vient avec la pratique, par contre je n’ai pas votre question de fin message.

  5. seelvie a dit :

    suite de mon message, je voulais te poser une question au sujet de ton éclairage. je pense deviner que tu es dans un local style garage ? as tu suffisamment de luminosité ou travailles tu en lumière artificielle ? Je trouve que peindre avec la lumière artificielle ne retransmet pas bien les vraies couleurs. et au grand jour nous avons parfois des surprises peu agréables. quel est ton avis ? merci

    1. Bonjour, en effet j’ai un éclairage neutre, quasiment froid, j’utilise des néons et autres spots. Effectivement il y’a de nombreuses possibilités (éclairages chaud ou froid). Le mieux est de trouver un éclairage optimal avec lequel on se sent apte de bien anticiper sur le rendu des couleurs en toute circonstance.

  6. Wable Michele a dit :

    Bonjour Anthony,

    C’est très beau le partage et c’est très rare, les artistes souvent veulent garder leurs petits secrets pour eux. Vous non, vous partagez de A à Z, vous guidez, vous encouragez, bravo, pour votre travail et pour vos conseils. Je peins depuis très longtemps, mais je ne rechigne pas lorsque l’on me donne un conseil et je ne me dis pas « je sais, je sais », bien au contraire.MERCI!

  7. bonjour anthony ,c est toujours avec grand plaisir que je visionne vos vidéo conseils ,en ce qui concerne ma preparation mental pour realiser un tableau je m inspire de ce qui m entour et pendant quelques jours je ne pense qu a cette realisation lol,je laisse mon esprit s evader . merci pour ce partage vous etes un artiste de coeur

  8. Estelle a dit :

    Bonjour Anthony,
    moi j’aime écouter de la musique avec un casque audio. Cela me permet d’être dans une bulle, ma bulle et c’est parti…
    J’aime beaucoup ce que vous faites et merci pour vos partages et vos bons conseils.

    1. Bonjour, Merci Estelle. Pour moi aussi il n’est pas concevable de me lancer dans une peinture sans musique 🙂

  9. laurence a dit :

    Bonjour Anthony,
    vous me faites rêver avec ce super atelier que vous vous êtes crée ! je peint malheureusement sur la table de ma salle à manger et effectivement je pense que je dois être bloqué pour pouvoir m’exprimer. j’ai un garage mais l’hiver il y fais très froid et l’été trop chaud.
    Y a t’il des conséquences pour conserver la peinture ?
    Cordialement
    Laurence

    1. Vous savez Laurence je suis également dans un garage et celui-ci n’est pas isolé ! Et je n’ai jamais eu le moindre problème avec cela. Il faut juste un peu plus de courage l’hiver quand il fait bien froid. Mais comme vous savez, quand on est passionné on ne compte pas !

Répondre à Bernadette Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *