Signer un tableau : comment faire et pourquoi signer ?

“Signature : nom fĂ©minin. Inscription qu’une personne fait de son nom (sous une forme particulière et constante) en vue de certifier exact et authentique, ou d’engager sa responsabilitĂ©.” 

Dictionnaire Le Robert

Vous avez créé une œuvre, vous avez peint un tableau. C’est le vôtre. Il est unique. Ce tableau a un créateur. Et ce créateur, c’est bien vous !

Alors, signez votre tableau !

YouTube video

La signature dans l’art

Ă€ quoi bon signer mon tableau, je sais bien que j’en suis l’auteur ! En effet. Mais figurez-vous que l’apposition d’un signe ou d’une signature ne date pas d’hier. Par le passĂ©, dans l’orfèvrerie par exemple, on marquait les bijoux d’un poinçon. Ainsi, chaque objet de valeur pouvait ĂŞtre identifiĂ© et rapprochĂ© de son concepteur. Puis, l’art pictural s’en est saisi : quelques tableaux gagnaient des signatures, sans que cela devienne pour autant systĂ©matique. C’est au 19e siècle que la signature prend rĂ©ellement sa place sur les Ĺ“uvres. La raison est Ă©vidente : le marchĂ© de l’art explose. De nombreux collectionneurs recherchent des Ĺ“uvres bien particulières, et souhaitent acquĂ©rir des tableaux d’un artiste bien dĂ©fini. Il faut donc avoir la certitude de son achat. L’artiste doit donc ĂŞtre parfaitement identifiable.

La signature du tableau est nĂ©e 😉 .

Le syndrome de l’imposteur

Vous ne vous sentez pas artiste de renom. Vous ne peignez qu’en “amateur”. De toute façon, vos résultats ne sont vraiment pas terribles. Et loin de vous cette idée de vendre un jour un de vos tableaux.

“Qui suis-je pour avoir la prétention de me considérer comme un artiste” !

Bienvenue dans le syndrome de l’imposteur, entre peur du jugement et honte de montrer votre création…

Eh bien, figurez-vous que justement, la signature va vous aider Ă  dĂ©passer ce sentiment. La dĂ©marche de signer votre tableau ne va pas vous propulser contre votre grĂ© en haut de l’affiche ni Ă  votre insu au devant de la scène, ne vous inquiĂ©tez pas 😆 !

Il est important de signer votre tableau :

  • vous assumez votre art, votre style unique, bien Ă  vous ;
  • la signature prouve que vous en ĂŞtes l’auteur ;
  • signer votre tableau marque aussi son achèvement.

Travailler la confiance en soi

C’est extrĂŞmement difficile au dĂ©but de signer son tableau. 

→ où signer ?

→ quel style de signature adopter ?

→ avec quel stylo ou peinture signer mon tableau ?

→ et si je rate ma signature ?

Prenez confiance en vous, votre tableau est unique et mérite d’être identifié à l’image du pinceau de son créateur.

Que vous la vendiez un jour ou non, cette Ĺ“uvre est la vĂ´tre et doit porter votre griffe. 

Vous signez bien une carte d’anniversaire, non ? Vous posez bien votre nom sur le cadeau que vous offrez à Noël, non ?

Signer un tableau : méthode pas à pas

Nous voilĂ  dans du concret. Vous devez trouver votre propre style de signature, mais je vais vous donner quelques conseils pour vous orienter !

Comment signer un tableau : trouver son style de signature

Il n’y a aucune règle fixe quant à la signature d’un tableau. Vous pouvez parfaitement signer votre nom, votre prénom. Utiliser une forme pour identifier votre tableau vous tente ? Vous imaginez bien choisir plutôt un genre de graffiti ? Allez-y, faites preuve de créativité, mais signez votre œuvre ! Trouvez la signature qui vous représentera totalement, qui se fondra aussi parfaitement dans votre tableau, en créant une sorte de continuité.

L’important dans le choix de la signature est de trouver un trait que vous garderez tout au long de votre carrière d’artiste amateur ou confirmé. Cette signature va permettre aux spectateurs de vous identifier, de reconnaître votre art. Et pour vous de prendre votre place et d’assumer entièrement votre création.

OĂą signer : Ă  quel endroit signer mon tableau

Vous ĂŞtes dĂ©cidĂ© Ă  signer votre toile, vous avez pris confiance en vous. Après quelques essais, votre signature a vu le jour. 

Faut-il signer un tableau à l’avant ou mettre la signature derrière le tableau ?

Globalement, il n’y a pas de règles Ă  respecter, il n’existe aucun critère Ă©tabli pour signer un tableau. Vous signez comme bon vous semble ! 

NĂ©anmoins, voici quelques conseils :  

  • Ne signez pas trop près des bords : votre tableau sera peut-ĂŞtre encadrĂ© par la suite. La signature doit ĂŞtre bien visible et dans sa totalitĂ© ;
  • Dans un souci de proportions, je vous recommande de garder une marge identique entre le bas et le bord, prĂ©fĂ©rentiellement dans l’angle droit de votre tableau ;
  • CĂ´tĂ© esthĂ©tique, Ă  vous de jouer 😁 : vous pouvez crĂ©er une signature qui va trancher autant dans le style de votre tableau que dans ses couleurs. J’ai choisi pour ma part de signer mon nom et prĂ©nom et d’apposer ma signature Ă  chaque fois dans la continuitĂ© de mon tableau, en suivant une certaine cohĂ©rence. Ma signature suit mes traits de pinceaux, une forme ou le mouvement qu’inspire mon Ĺ“uvre. Elle est donc soit plutĂ´t droite, soit carrĂ©ment oblique ou verticale. Mais elle se fond dans le tableau. Elle en fait partie intĂ©grante.

Certaines peintures que vous ferez ne pourront pas accueillir la signature de part leurs motifs, leurs couleurs : eh bien, signez donc sur le flanc (la tranche latérale) de votre tableau.

Avec quoi signer un tableau : comment faire une belle signature ?

Plusieurs types de matĂ©riels sont Ă  votre disposition pour signer votre toile : 

  • Le cerne relief : c’est un petit tube de peinture avec un embout applicateur, qui s’utilise tel  un crayon. L’enduit qu’il dĂ©pose donne un peu de volume et peut parfaitement convenir pour signer une toile.
  • Le tampon encreur : vous pouvez utiliser un tampon Ă  encre pour signer votre tableau. Il peut marquer votre nom, un logo, un signe chinois ou tout autre symbole que vous aurez choisi pour ĂŞtre identifiĂ© en tant que concepteur de l’œuvre.
  • Le pinceau : très fin et long, le pinceau est l’outil de choix pour signer facilement un tableau. Ce type de pinceau est spĂ©cifique et permet de faire des traits fins et prĂ©cis. Il reste maniable et facile Ă  maĂ®triser pour obtenir une belle signature parfaitement rĂ©ussie.
  • Mon petit prĂ©fĂ©rĂ© : le posca. C’est un stylo composĂ© de peinture acrylique. Il offre une dextĂ©ritĂ© totale, avec un rendu identique Ă  celui d’un stylo, tout en restant dans de l’acrylique. Il existe diffĂ©rentes tailles de pointes. L’utilisation du posca est ultra simple : il suffit de secouer le posca pour homogĂ©nĂ©iser la peinture qu’il contient, et appliquer la mine sur la toile pour dessiner votre signature. Le posca s’applique sur une toile parfaitement sèche, et avant la pose du vernis (le vernis protège votre signature 😉). Passez un petit coup de dĂ©capeur thermique sur le posca pour le sĂ©cher intĂ©gralement et Ă©viter les bavures liĂ©es au vernis.

Vous l’avez compris, votre signature finalise votre tableau et vous l’approprie. 

Que vous soyez crĂ©ateur professionnel ou peintre amateur, peu importe. Votre tableau reflète votre art, vos Ă©motions, vos ressentis. Votre Ĺ“uvre est Ă  votre image : elle est unique. Elle est vous. 

Pack offert : Techniques, matériel & guide

Pour vous lancer dans la peinture abstraite dans de bonnes conditions, je vous offre ce pack comprenant mon guide du matériel, un cours de peinture abstraite et une avalanche de conseils !


Continuer et télécharger

Vous pourriez Ă©galement aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *